Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 décembre 2013 2 24 /12 /décembre /2013 00:38
Dernière porte  du calendrier-une étoile raconte .....

Bonjour à tous et à toutes,

 

C'est aujourd'hui notre dernière porte à ouvrir .... je vous remercie de votre fidélité !!!!

 

                       

-image trouvée sur le net-

 

 

et c'est Barbie dans ses robes en forme d'étoile qui vous la raconte .... en attendant vous la trouverez dans ma boutique pour 8.00 euros, vous avez le lien sous cet article ...

 

je vous ferai un tuto après les fêtes, je n'ai pas eu le temps encore ....

 

mais je ne vous laisse pas sans tuto, je vous offre celui d'un petit ange qui me servira à décorer un paquet cadeau ...

 

 

barbie étoile de Noël - et ange de noel
barbie étoile de Noël - et ange de noel

barbie étoile de Noël - et ange de noel

                                  *****************************************

 

Une étoile raconte

 

 

 

Je suis née il y a des millions d'années. Et je brillerai encore dans des millions d'années.

C'est très long la vie d'une étoile ! Eh bien, je vais vous dire une chose :

la plus belle nuit que j'aie jamais vue, la plus belle nuit de tous les temps, c'est la nuit d'aujourd'hui.

 

Le ciel brille de partout. Forcément ! Ce soir, un ange est venu nous prévenir : "Mesdames les étoiles, regardez bien du côté de Bethléem : c'est là que tout va se passer !"

Alors , mes soeurs et moi, nous nous sommes toutes levées pile à cet endroit-là pour assister à la plus belle scène du monde .

 

J'ai tout vu. J'ai vu une maman arriver à Bethléem avec son gros ventre. Une maman aussi jolie que la plus jolie des étoiles. Son mari a frappé à toutes les portes : 

"S'il vous plait, donnez-nous un abri, ma femme est épuisée !"

 

Mais personne n'a pu accueillir Joseph et Marie, parce que les maisons sont pleines.

Alors, Joseph et Marie se sont installés dans une étable. C'est là que Marie vient d'avoir son bébé.  Les pauvres, il fait un froid glacial ! Nous autres les étoiles, nous avons essayé de briller plus fort pour les réchauffer, mais il n'y a que le soleil qui soit doué pour cela.

Le fainéant! Dire qu'il est parti se coucher ! Heureusement que l'âne et le boeuf sont là pour souffler de l'air chaud sur ce petit bébé.

 

Mais ... qu'est-ce que c'est que ces étoiles qui rampent par terre ? Je vais demander à ma voisine :

"Hep, petite étoile, le sais-tu toi ?

- Bien sûr ! Ce sont les bergers qui portent de grandes torches pour éclairer la nuit.

Un ange est passé leur annoncer la naissance de Jésus. Ils ont quitté les feux qu'ils avaient allumés près de leurs troupeaux et ils accourent vers l'étable.

- Tu as raison ! Comme c'est beau, ces lumières qui clignotent dans la montagne  Et ce calme ! On n'entend plus un bruit. Les anges ont rangé leurs trompettes pour laisser dormir Jésus. Mais il ne dort pas encore.

Il sourit à Marie, à Joseph, aux anges... Et à nous !

 

Tiens ..... qui est cette immense étoile qui brille à l'horizon, plus fort que toutes les autres étoiles ? Tu la connais, voisine ?

- C'est l'étoile chargée de guider les rois mages jusqu'à Jésus.

- Dis donc, ils ont encore un bout de chemin à parcourir !

- Tu l'as dit ! La grande étoile scintille d'impatience. Elle voudrait bien se faire étoile filante pour nous rejoindre au-dessus de Bethléem. Mais elle doit avancer au rythme des chameaux. Sans elle, les mages se perdraient.

- Ne la plaignons pas : lorsqu'ils seront arrivés au bout de leur voyage, la grande étoile aura la chance de pouvoir se poser sur le toit de l'étable, tout près du bébé !"

 

Un conte de Charlotte Grossetête

Une fois de plus j'ai pris beaucoup de plaisir à vous offrir ces contes !!!

 

 

                                               ***************

 

vous trouverez sous cet article le diagramme pour réaliser mon petit ange,

il est en laine brillante,

j'ai ajouté un petit clairon réalisé dans une chute de tissus doré qui m'avait servi pour faire la robe de Chidori,

et pour qu'il se tienne droit j'ai mis un peu de verni colle au dos du tissus ...

une petite chainette d'une quinzaine de mailles avec de gros noeuds au bout forment le bras et la main (que j'ai cousu par un petit point au clairon)

 

 

                                                 ***************

 

je vous remercie de votre fidélité, j'ai encore été très heureuse de passer cette année en votre compagnie,

 

une année qui m'a permis de faire une merveilleuse rencontre .... Pipiou (dragon des iles) ainsi que son zhom et sa voisine nMarie-christine ... 

 

 

 je vous souhaite de très très bonnes fêtes de noël et de St Sylvestre ....

 

                

                                    -image trouvée sur le net-

Et n'oubliez pas, si vous avez un peu trop fait la fête, ne prenez pas le volant ....

 

 

Je vous retrouve l'année prochaine , MERCI A TOUS ET A TOUTES !!!!

Dernière porte  du calendrier-une étoile raconte .....
tuto de l'ange de noel

tuto de l'ange de noel

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 01:05
image trouvée sur le net

image trouvée sur le net

Bonjour à tous et à toutes,

 

Aujourd'hui c'est l'avant dernière porte à ouvrir , et je vous offre les paroles du célèbre "petit papa noël" chanté par Tino Rossi ....

 

                         

                                              -image trouvée sur le net-

 

vous pourrez la chanter avec vos enfants demain avant la grande nuit ....

 

ce que j'aimais faire avec les miens lorsqu'ils étaient petits, en écoutant un 45tours de Tino Rossi .....

 

et vous aurez sous cet article le tuto pour réaliser cette étoile de noël, qui fera parti de ma déco cette année ....

 

 

 

napperon étoile de Noël

napperon étoile de Noël

C'est la belle nuit de Noel

La neige étend son manteau blanc

Et les yeux levés vers le ciel

A genoux, les petits enfants

Avant de fermer les paupières

Font une dernière prière.

 

[Refrain:]

Petit papa Noël

Quand tu descendras du ciel

Avec des jouets par milliers

N'oublie pas mon petit soulier.

Mais avant de partir

Il faudra bien te couvrir

Dehors tu vas avoir si froid

C'est un peu a cause de moi.

 

Le marchand de sable est passe

Les enfants vont faire dodo

Et tu vas pouvoir commencer

Avec ta hotte sur le dos

Au son des cloches des églises

Ta distribution de surprises.

 

[Refrain]

 

Il me tarde tant que le jour se lève

Pour voir si tu m'as apporté

Tous les beaux joujoux que je vois en rêve

Et que je t'ai commandés.

 

[Refrain]

 

Et quand tu seras sur ton beau nuage

Viens d'abord sur notre maison

Je n'ai pas été tous les jours tres sage

Mais j'en demande pardon.

 

[Refrain]

extrait

Je vous souhaite une très bonne journée et à demain ....

diagramme napperon étoile de noel, j'ai ajouté un rg de mailles serrées (en blanc) tout autour

diagramme napperon étoile de noel, j'ai ajouté un rg de mailles serrées (en blanc) tout autour

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2013 7 22 /12 /décembre /2013 00:33

Bonjour à tous et à toutes,

 

encore un conte de noël, mais c'est bientot fini ....

 

                

un gentil petit singe trouvé sur le net ....

Le secret du lac

 

Il était une fois une petite fille qui s'appelait Hoa.

Quand ses parents mourrurent, Hoa fut recueillie chez de riches paysans qui avaient un coeur de pierre.

La vie de Hoa devint alors un enfer, car elle travaillait dur.

 

Un soir, une mendiante frappa à la porte et demanda à manger. Les maîtres de Hoa refusèrent, mais Hoa, elle, lui offrit son maigre repas.

La mendiante dit alors à Hoa :

"pour te remercier, je vais te donner un conseil : si tu vas dans la forêt en direction du soleil, tu trouveras un petit lac. Alors, baigne-toi dedans."

 

Et elle disparut comme par enchantement.

Dès que ses maîtres furent occupés, Hoa s'échappa de la maison.

Elle partit dans la forêt et elle fit ce que lui avait dit la mendiante. Elle se baigna dans le petit lac.

 

Lorsqu'elle se pencha au-dessus de l'eau, elle poussa un cri de surprise :

elle était devenue plus belle que le jour, si belle qu'à son retour, ses maîtres furent fous de jalousie.

Ils voulurent alors connaitre le secret de la belle Hoa.

Hoa leur raconta son hisoire.

Le matin suivant, ses maitres partirent à la recherche de ce lac magique.

 

Quand ils arrivèrent au bord du petit lac, ils plongèrent aussitot dans l'eau.

 

Mais lorsqu'ils aperçurent leur reflet dans l'eau, ils virent qu'ils s'étaient changés en singes...

 

Hoa fut effrayée lorsqu'elle vit ces deux singes se diriger vers la maison.

A cet instant, la mendiante réapparut. Elle lui dit  :

"ne crains rien, tes maitres ont eu ce qu'ils méritaient.

L'eau de ce petit lac punit la méchanceté, mais elle récompense la bonté."
 

 

 

Voilà un gentil petit singe à faire en couture avec des chaussettes ...  à décliner dans plusieurs coloris ...

 

                             -image prise sur le net-

 

 

Je vous souhaite une très bonne journée et à demain pour un avant-dernier conte ....

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2013 6 21 /12 /décembre /2013 00:57

Bonjour à tous et à toutes,

 

Me voilà fidèle au rendez-vous pour vous offrir ce nouveau conte ...

 

par contre cette fois c'est un tuto qui interessera vos enfants , et qui vous interpellera ...... pour dessiner un chien .....

 

numérisation0017

 

ils sont bien mignons ces petits chiens n'est-ce pas ?

 

ils sont dessinés avec la méthode popotin ,

 

heu...non, plutôt ................ C U L !!!!

 

étonnant non ? pour en savoir plus plus rendez - vous ICI

 

                                 ******************************

Le noel de chien perdu

 

II faisait très froid, ce soir-là.

Dans les maisons, les enfants étaient contents : cette nuit, le Père Noël allait leur apporter des jouets.

C'est dommage, il n'y a pas de Père Noël pour s'occuper des animaux, et cette nuit, comme les autres nuits, Chien Perdu allait avoir très froid.

Il marchait le long de la route, sans savoir où aller.

Soudain, il aperçut une maison. Chien Perdu s'approcha et, sans faire de bruit, se glissa dans le garage.

A peine était-il entré que quelqu'un vint fermer la porte, sans voir le chien caché derrière la voiture. Chien Perdu était content car il n'avait plus froid.

 

Il se coucha pour dormir, mais, au bout d'un moment, de délicieuses odeurs vinrent lui chatouiller les narines. Il ne put s'empêcher de venir renifler sous la porte qui conduisait à la cuisine : là, tout près de lui, derrière la porte, on parlait, on riait, on mangeait.

Chien Perdu aurait bien voulu faire partie de la fête, mais il savait qu'on ne voudrait pas de lui. Tristement, il revint se coucher derrière la voiture et essaya d'oublier qu'il avait très faim.


Au bout d'un très long moment, Chien Perdu se rendit compte qu'il n'entendait plus de bruit. Il vint écouter près de la porte : non, vraiment, il n'y avait plus personne.

Alors il se dressa sur ses pattes de derrière, appuya les pattes de devant sur la poignée de la porte, et entra dans la cuisine. Les habitants de la maison devaient être bien fatigués : ils étaient partis se coucher sans rien ranger.

Sur la table, ils avaient laissé des assiettes avec des restes de dinde, des restes de bûche.

 

Chien Perdu n'hésita pas : il posa les deux pattes sur la table et, à grands coups de langue, il nettoya les assiettes !


Mais, tout à coup, crac ! Il fait tomber une assiette qui se casse en mille morceaux avec un bruit terrible. Pourvu qu'il n'ait réveillé personne ! Il écoute, il écoute... et il entend des pas.

Son cœur se met à battre très fort : quelqu'un arrive, quelqu'un va le battre parce qu'il est entré sans permission et va le chasser dans la nuit froide. La lumière s'allume : un petit garçon regarde Chien Perdu et Chien Perdu regarde le petit garçon.


- J'ai entendu du bruit, dit le petit garçon, j'ai cru que c'était le Père Noël, et c'était toi !
Comment es-tu entré ? Tu es venu avec le Père Noël ?
Le petit garçon va dans le salon et Chien Perdu se dépêche de le suivre. Là, au pied du sapin, il y a plein de cadeaux.
- Je ne sais pas si tu es venu avec le Père Noël ou si tu es venu tout seul, lui dit le petit garçon en le caressant, mais je voudrais bien te garder. J'ai une idée, couche-toi là, au milieu des cadeaux, et sois sage !


Le lendemain, le petit garçon se réveilla de bonne heure et vint frapper à la porte de ses parents.

Ils auraient bien voulu dormir encore, mais il les embêta tellement qu'ils se levèrent. Ils descendirent tous ensemble au salon et virent Chien Perdu couché sous le sapin, au milieu des cadeaux.


- D'où sort ce chien ? s'écria le papa.
- J'espère qu'il n'a pas de puces ! s'exclama la maman.
- Oh ! qu'il est beau ! s'écria le petit garçon. C'est un cadeau du Père Noël !


Les parents voulurent chasser Chien Perdu, mais il les regarda d'un air si doux, si gentil qu'ils n'osèrent pas. Et puis, c'était un cadeau du Père Noël, et il ne faut jamais contrarier le Père Noël.

C'est ainsi qu'une nuit de Noël, Chien Perdu retrouva une famille.

De Colette Barbé-Julien

                                 

 

J'espère que tout ceci vous aura plu, je vous souhaite une très bonne journée et à demain ......

 

 

Un petit ajout de dernière minute....

j'ai constaté dans mon administratif que certain(e)s d'entres vous m'ont contacté par mon blog, il se trouve qu'à l'heure ou je poste cet article je n'ai aucun mail dans ma boite, ce n'est donc pas que je n'ai pas voulu vous répondre, ne m'en veuillez pas,  mais il doit y avoir encore un soucis avec over-blog ...

si je reçois les mails plus tard je vous répondrais bien sur !!!

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 00:55

Bonjour à tous et à toutes,

 

Et me voilà à nouveau pour ce rendez-vous qui vous permet d'ouvrir une nouvelle porte de mon calendrier ....

 

Aujourd'hui encore un joli conte pour attendre noël .....

Le Père-Noël c'est moi

 

C'est le soir de Noël. Le Père-Noël s'apprête à partir en tournée. Il va livrer des jouets dans le monde entier.

Les lutins, ses voisins, sont venus lui dire au revoir. Il leur fait un signe de la main puis il grimpe sur son traîneau et il dit à ses rennes :


- Allons-y, mes jolis... Aussitôt, les rennes s'élancent au galop. Ils filent à toute vitesse sur la neige. Cinq, quatre, trois, deux, un... Juste au moment où ils vont s'envoler, quelqu'un se met à crier :
- Arrêtez ! Ne partez pas !
Comme les rennes sont obéissants, ils s'arrêtent immédiatement.


Qui a crié ? Une silhouette surgit de la forêt. Ce grand manteau rouge. cette longue barbe blanche... C'est lui... c'est le Père-Noël ! Les lutins n'en croient pas leurs yeux. Voilà un deuxième Père-Noël. Et ce Père-Noël est en colère.

 

II répète :
- Ne partez pas. Attendez-moi. Le Père Noël, c'est moi !

- Pas du tout ! Le Père Noël, c'est moi ! Décollons vite, Nous sommes en retard. Les rennes ne savent plus à quel Père Noël obéir.

 

Le premier dit :
- Vous n'allez pas croire cet inconnu ! Envolons-nous. Et zou... Le deuxième rouspète :
- Je suis allé faire un petit pipi.
dans la forêt et ce vieux brigand a pris ma place. Faites-le descendre de mon traîneau !


Les lutins sont bien embêtés. Les deux Pères-Noël se ressemblent tellement. Comment reconnaître le vrai ?

 

Un lutin courageux a une idée. Il s'approche du Père-Noël dans le traîneau et, d'un coup sec, il tire sur sa barbe.

 


- Ouille, ouille, ouille ! fait celui-ci.
- Pas de doute, c'est une vraie barbe, affirme le lutin.
Puis il va tirer sur la barbe de l'autre Père-Noël.
- Aïe, aïe, aïe ! crie celui-là.
- C'est aussi une vraie barbe.
conclut le lutin courageux.

 

Un lutin malin a une autre idée :
- Le vrai Père Noël connaît le nom de tous ses rennes. Alors, je vous écoute, messieurs les Pères-Noël.

 

- Trop facile ! dit en rigolant le Père-Noël sur le traîneau. Et il vient murmurer six noms à l'oreille gauche du lutin.


- Hyper-simple, lance en ricanant l'autre Père-Noël.
Et il chuchote les mêmes noms à l'oreille droite du lutin.


« Incroyable, soupire le lutin malin... ils m'ont donné tous les deux la bonne réponse.
Mais deux Pères-Noël, c'est beaucoup trop. Il y a forcément un faux ! »

 

père-noël crochet - tuto sous cet article ...

père-noël crochet - tuto sous cet article ...


A cet instant, la porte d'une petite cabane en bois s'ouvre brusquement.
Un vieux bonhomme en caleçon apparaît. Il a une barbe blanche et il n'est pas content.

 


- Vous avez vu l'heure, dit-il aux lutins. Je faisais une sieste dans mon cabanon et personne n’est venu me réveiller.


Les lutins poussent des cris de stupeur :
- Encore un Père Noël ! Impossible !
Trop c'est trop ! Le Père Noël en caleçon ronchonne :
- Qu'est-ce que vous attendez ? Puis il ouvre de grands yeux étonnés lorsqu'il découvre les deux autres Pères Noël.
-Albert ! Dagobert ! s'exclame-t-il.
- J'avais envie d'essayer ton traîneau, dit l'un.
- Moi aussi, dit l'autre.

 

Les lutins ne comprennent vraiment plus rien.

Heureusement, le Père Noël en caleçon leur donne des explications :
- Ces deux barbus sont mes frères,
Albert et Dagobert.
Ils me ressemblent beaucoup,
mais rassurez-vous, le Père Noël, le vrai, l'unique, c'est moi !

D'ailleurs, je suis le seul à connaître les adresses de tous les enfants de la Terre.
- Tu nous emmèneras un jour avec toi ? demandent en chœur Albert et Dagobert.
- Si vous êtes sages, je vous ferai faire un petit tour dans l'Univers lorsque j'aurai fini ma tournée, répond le Père Noël.

Alors, vite, Albert lui passe son manteau, Dagobert lui donne son pantalon.

 

Et le Père Noël, le vrai, maintenant tout habillé, s'envole avec ses rennes pour distribuer ses jouets.

 

Conte de Jean-Jacques Vacher

 

diagramme pour réaliser le Père-Noël (je ne l'ai pas réalisé)

diagramme pour réaliser le Père-Noël (je ne l'ai pas réalisé)

J'espère que ce nouveau conte vous aura plu,

 

je vous souhaite une très bonne journée et à demain pour découvrir une nouvelle surprise !!!!

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 01:03

Bonjour à tous et à toutes,

 

Nous nous retrouvons à nouveau pour ce conte, qui peut peut-être aider certains enfants à être un peu plus sûr d'eux ....

 

et mon petit cadeau du jour pour les tricotineuses !!...

 

                

                  -image trouvée sur le net- vous trouverez le lien sous cet article-

La charette renversée

 

Il était une fois un voyageur. Un jour, sur son chemin, il vit une charette renversée qui barrait la route.

Le paysan qui conduisait la charrette demanda au voyageur de l'aider à la redresser.

Le voyageur se dit que deux hommes ne pourraient jamais soulever une charge aussi lourde. Alors il répondit :

"C'est inutile, je ne peux pas !"

Le paysan se mit en colère et il lui dit :

"tu peux parfaitement, mais tu ne veux pas ! voilà  une vérité : tu ne veux pas !"

Etonné par ces paroles, le voyageur se mit au travail. Il trouva des planches et il aida le paysan à les glisser sous les roues.
Puis les deux hommes soulevèrent les planches de toutes leurs forces et ils parvinrent à relever la charrette.

 

Un peu plus tard, la charrette se remit en route, tirée par les boeufs.

Le voyageur et le paysan marchaient côte à côte.

Après un moment de silence, le voyageur demanda au paysan:

"pourquoi as-tu pensé que je ne voulais pas ?"

"je l'ai pensé, répondit le paysan, parce que tu as dit que tu ne pouvais pas.

Or personne ne sait qu'il ne peut pas faire quelque chose avant d'avoir essayé."

Le voyageur demanda :

"pourquoi as-tu pensé que je pourrais le faire ?"

"hé bien, répondit le paysan, cette idée m'est venue quand j'ai vu que l'on t'avait envoyé à ma rencontre."

" tu crois donc, demanda le voyageur, que ce n'est pas un hasard si ta charrette s'est renversée devant moi ?"

Le paysan dit :

"et pourquoi se serait-elle renversée devant toi, si ce n'était pas pour que tu puisse m'aider ?"

 


 

Ci-dessus vous avez un lien pour celles d'entres vous qui sont tricotineuses,

de quoi faire une jolie déco de table, meme lorsqu'on ne sait pas tricoter ....

 

Je vous souhaite une très bonne journée !!

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 01:15

Bonjour à tous et à toutes,

 

Une histoire de sapin .... c'est tout à fait d'actualité n'est-ce pas ?....

 

alors alons - y !!!!

 

              

Petit sapin deviendra roi

 

Autrefois, à Noël, les enfants laissaient leurs souliers n'importe où : sous leur lit, près de la porte, au pied de la cheminée ...

 

Le père-Noël ne savait jamais où déposer ses cadeaux. Il tâtonnait dans le noir à la recherche des souliers et se cognait aux meubles.

Un jour, il décida que tout le monde aurait désormais un arbre de Noël et poserait ses souliers dessous. Et il organisa un concours pour désigner celui qui aurait l'honneur de devenir "l'arbre de Noël"

 

Dès le printemps, le père Noël se mit en route pour passer en revue les candidats. Tous voulaient se présenter sour leur meilleur jour.

 

En Europe, les chênes, les bouleaux, les platanes se couvrirent de feuilles tendres et vertes :

"regardez père-Noël, comme nous sommes beaux et majestueux !

-Mouais .... sauf qu'à noël, vous aurez perdu toutes vos feuilles et vous aurez l'air de vieux squelettes !"

 

En Afrique, le père Noël tomba sur le baobab : "c'est moi ton arbre, papa noël, car je suis le plus gros du monde !

- c'est bien celà le problème : comment veux -tu entrer dans les maisons ?"

 

En Amérique, le père Noël rencontra le séquoia : " trop grand !"

 

Au Japon, le bonsaï : "trop petit !"

 

Dans les iles, le palmier : "difficile à décorer !"

 

L'hiver venu, le père Noël finit par rentrer chez lui bredouille.

 

Fatigué par son voyage, il rata l'atterrissage de son traîneau qui fit des cahots dans la neige.

 

"Aïe ! Ouille ! Attention, il y a quelqu'un dessous ! résonna une petite voix etouffée.

- qui a parlé ? s'étonna le père Noël.

- moi le sapin ! "lui répondit un minuscule arbre couvert de neige.
Le père-Noël se rapprocha : "Oh , petit sapin, tu es si discret que je t"avais oublié. Pourquoi n'as-tu-pas participé au concours de l'arbre de noël ?

- je suis trop petit, trop piquant et trop banal pour avoir cet honneur ! "soupira le sapin en frémissant de toutes ses aiguilles.

 

La neige qui le recouvrait s'éparpilla alors sur le sol. Et dans son manteau vert, des cristaux de givre se mirent à briller comme une guirlande d'étoiles.

Emerveillé, le père Noël se pencha sur le sapin et huma sa douce odeur de résine.

 

"j'ai fait le tour du monde, mais ce que je cherchais était caché devant ma porte ! dit-il en éclatant de son bon gros rire.
Désormais, je te le promets, à Noël ce sera toi le roi des forêts et de toutes les maisons !"

 

Et pour illustrer ce nouveau conte je vous offre un nouveau tuto de sapin à réaliser au crochet ...

tuto crochet sapin de noel ... (commencer par la pointe)

tuto crochet sapin de noel ... (commencer par la pointe)

Je vous souhaite une très bonne journée et à demain si vous le voulez bien !!....

 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 00:41

Bonjour à tous et à toutes,

 

encore un joli conte pour amuser petits et grands ....

 

                              

 

- image trouvée sur le net-

*************************************

                                         

            

Le petit bonhomme de pain d'épice


Il était une fois, une vieille dame qui vivait dans une vieille maison à la campagne.

Un jour elle décida de faire une surprise à ses petits enfants qui viendraient la visiter. Je vais leur cuisiner un de mes délicieux pains d'épice qu'ils aiment tant.

Elle eu l'idée de donner à son gâteau la forme d'un petit bonhomme.

Elle prépara la pâte et mit le gâteau au four.

Hum ! que ça sent bon ! " Ce petit bonhomme de pain d'épice devrait être prêt maintenant."

La vieille dame ouvrit la porte du fourneau. Et hop ! le petit bonhomme de pain d'épice s'enfuit aussitôt par la fenêtre.

Le Petit Bonhomme de Pain d'épice se mit à courir en criant à la vielle dame :

" Tu peux courir tant que tu voudras ! Jamais tu ne pourras m'attraper ! C'est moi, qui te le dis ! Petit Bonhomme de Pain d'épice ! "

La vieille dame toute surprise se mit à courir après lui en lui criant "reviens, reviens ! "

Mais Pain d'épice fit la sourde oreille et continua son chemin.

Un petit cochon les vit passer, et sans savoir pourquoi il se mit à courir lui aussi en se disant que tout ceci semblait bien amusant !

Pain d'épice s'écria: "Vous pouvez courir tant que vous voudrez ! Jamais vous ne pourrez m'attraper ! Qui est le plus rapide ? C'est moi, Petit Bonhomme de Pain d'épice ! "

La vieille dame et le petit cochon couraient et Pain d'épice riait.

Une vache qui broutait dans les champs entendit crier la vieille dame. " Eh toi ! dit-elle à Pain d'épice, n'entend-tu pas qu'on t'appelle. Reviens ici ! "

Et elle se mit à courir elle aussi.

" Vous pouvez courir tant que vous voudrez ! Jamais vous ne pourrez m'attraper ! C'est moi, Petit Bonhomme de Pain d'épice! " La vache se mit à le poursuivre elle aussi, et Pain d'épice riait encore plus fort.

 

Pain d'épice passa près d'un champ où travaillaient un fermier et son fils.

"Arrêtez-le !" cria la vache.

"Arrêtez-le !" cria le petit cochon.

"Arrêtez-le !" cria la vieille dame.

Le fermier et son fils se mirent à courir eux aussi.

"Vous pouvez courir tant que vous voudrez ! Jamais vous ne pourrez m'attraper ! C'est moi, le plus rapide de tous ! Petit Bonhomme de Pain d'épice !

" Le fermier et son fils, la vache, le cochon et la vieille dame couraient, couraient, et Pain d'épice riait.

Pain d'épice croisa un cheval sur son chemin, et lui cria:

"Tu peux courir toi aussi aussi fort que tu voudras, j'ai déjà réussi à semer tous les autres, tu ne m'attraperas pas toi non plus !

" Le cheval sursauta et dit: "C'est ce que tu crois !" et il se mit à courir lui aussi, et Pain d'épice s'écria: "Tu peux courir tant que tu voudras ! Jamais tu ne pourras m'attraper ! C'est moi, le plus rapide de tous ! Petit Bonhomme de Pain d'épice !

" Le cheval se mit à courir derrière lui aussi et Pain d'épice riait, riait.

Notre petit bonhomme de Pain d'épice riait, riait, le petit cochon courait, la vache courait, le fermier et son fils couraient, le cheval courait et la vieille dame criait: "Reviens ! Reviens !".

Notre petit bonhomme de Pain d'épice s'arrêta tout à coup !

Il était parvenu à une rivière et tous s'écrièrent :" Te voilà bien pris maintenant !"

"Je suis plus malin que vous tous !" s'écria Pain d'épice !

" Je trouverai bien une solution."

"Je peux t'aider si tu veux", dit un renard en l'apercevant.

"Je me débrouillerai tout seul", dit Pain d'épice.

Mais le renard éclata de rire en disant : "Allons, allons, tu vois bien que tu n'as plus de temps à perdre, ils seront là bientôt et t'attraperons. Monte sur mon dos" dit-il d'une voix rusée, "je te ferai traverser la cette rivière."

Pain d'épice se dit que le renard avait bien raison et il sauta vite sur son dos. " Nous sommes plus rapide que vous tous ! Vous pouvez courir tant que vous voudrez ! Jamais vous de pourrez nous attraper.

" Et Pain d'épice riait, riait !

 

"L'eau est profonde ici" dit le renard, "monte plus haut sur mes épaules" et Pain d'épice s'installa sur ses épaules.

"Oh ! oh ! mais ça devient de plus en plus profond, monte donc sur ma tête tu seras à l'abri."

Pain d'épice monta sur la tête du renard.

"Tu devrais monter sur mon nez" dit le renard.

Pain d'épice monta sur le nez du renard et tous les deux traversèrent la rivière. Pain d'épice riait, riait, et disait:

"Je suis plus rapide que vous tous ! Vous pouvez courir tant que vous voudrez ! Jamais vous ne pourrez m'attraper ! " Pain d'épice, s'amusait comme un fou ! Il riait, riait, riait, et le renard nageait, avec lui sur son nez.

Tout à coup, le renard ouvrit grand la bouche et attrapa Pain d'épice entre ses dents et n'en fit qu'une bouchée.

Et c'est ainsi que se termine l'histoire du Petit Bonhomme de Pain d'épice, le plus rapide de tous !

 

 

image trouvée sur le net

image trouvée sur le net

ci-dessous vous trouverez un tuto pour réaliser au crochet un petit bonhomme de pain d'épice ....

J'espère que ceci vous aura plu, je vous souhaite une très bonne journée et à demain ....

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 01:07

Bonjour à tous et à toutes,

 

Encore un très joli conte aujourd'hui .....

 

pour illustrer ce conte je vous offre (sous cet article) un petit tuto pour crocheter un joli petit flocon magique !!!!

 

ainsi qu'un lien pour réaliser des flocons gourmands !!!

 

flocon de neige

flocon de neige

Les petits flocons enchantés

 

Sur l'étendue blanche du Grand-Nord, un petit point noir file comme le vent.

C'est Kilia, l'esquimaude, sur son traîneau.

"Cours, Flocon : " crie-t-elle à son chien. Elle pense au mot qu'elle a laissé à ses parents avant de quitter l'igloo :

"Ne vous inquiétez pas, je pars chercher la maison du père Noël."

 

Tous les ans, Kilia veille la nuit du 24 décembre pour rencontrer le père Noël. Mais chaque fois, elle s'endort. Cette année, ça ne se passera pas comme ça !

 

Toute la journée, Flocon court à perdre haleine. Kilia scrute l'immenseité à la recherche d'un petit toit sombre. En vain. Et peu à peu, la nuit tombe et la tempête se lève.
" Cours, Flocon : " encourage à nouveau la fillette. Mais soudain, le traîneau se renverse et l'attelage se casse.
"Tant pis, continuons à pied !"

 

Kilia se met en marche, ses bottes s'enfoncent dans la poudreuse jusqu'aux cuisses. Elle avance de plus en plus lentement... puis plus du tout.

Il y a trop de neige. Elle ne sait même plus où elle va.

"Nous sommes perdus, Flocon !" sanglote-t-elle.

 

Autour d'elle, des milliers de flocons virevoletent dans la nuit.
 

"Nous sommes perdus,, petits flocons" répète Kilia en pleurant. Mais tout à coup, il lui semble que les flocons deviennent transparents et qu'ils dansent différemment. Alors la fillette reprend : "aidez nous petits flocons"

 

Aussitôt , les étoiles de givre s'arrêtent de tomber et flottent autour d'elle en formant une ronde. Au centre de chaque étoile, Kilia voit surgir une minuscule fée ailée.

Et bientôt, la voici entourée de milliers de fées de la neige aux ailes virevoltantes. Qu'elles sont belles !

 

La ronde des fées se rapproche de Kilia, et tout doucement, la soulève dans les airs. La fillette se laisse porter dans la nuit en tenant son chien serré entre ses bras.

 

Boum ! D'un seul coup, les fées les ont lâchés. Kilia et Flocon  sont tombés sur un gros tas de neige. Au sommet, un trou laisse échapper un léger panache de fumée.

 

"Mais c'est la maisohn du père Noël : J'avais oublié qu'elle  est couverte de neige... La seule entrée, c'est donc la cheminée.

Et aussitôt, Kilia s'engouffre dans le trou.


C'est ainsi que cette nuit-là, elle fit la rencontre du père Noël. Ce qu'ils se sont dit, nul ne le saura jamais. Mais lorsque le père Noël raccompagna la fillette chez elle sur son traîneau, elle avait de telles étoiles qui dansaient dans les yeux quee ses parents n'eurent pas le coeur de la gronder ... 
 

 

J'espère que ce conte plaira aux plus jeunes d'entres-vous  ....

 

je vous souhaite une très bonne journée et à demain !!!

tuto du flocon de neige
tuto du flocon de neige

tuto du flocon de neige

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2013 7 15 /12 /décembre /2013 00:17

Bonjour à tous et à toutes,

 

Voilà qu'on ouvre aujourd'hui encore une porte du calendrier , avec un nouveau conte ....

 

chimney1.gif

Une histoire de bottes .......... non , plutot de sandales  !!!!

Les deux sandales

 

Il était une fois un homme paisible qui avait juste ce qu'il fallait pour vivre,  et qui n'en voulait pas davantage.

 

Un jour, il prit le train pour se rendre en ville.

 

Une fois installé dans le train il retira ses sandales pour se mettre à son aise, et il les plaça au-dessus de lui.

Il regarda, par la fenêtre ouverte, les hommes qui partaient travailler aux champs.

 

Le voyage était long, l'homme commença à s'endormir, quand soudain, le wagon fut secoué par un brusque cahot.

 

Une de ses sandales tomba au dehors par la fenêtre.

 

L'homme se leva, il saisit aussitôt sa deuxième sandale et il la jeta par la fenêtre.

 

Un autre homme, qui était assis à côté de lui s'étonna :

"pourquoi avez-vous jeté votre deuxième sandale ?"

L'autre  lui répondit :

"que ferais-je d'une seule sandale ?

Et si quelqu'un trouve celle qui est tombée, elle ne lui servira pas davantage.

Autant qu'il trouve les deux !"

 

 

Un conte extrait de "Le cercle des menteurs, de Jean-Claude Carrière"

 

tuto gratuit barbie: sandales compensées en cuir et petite brideI

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous trouverez un tuto pour réaliser de jolies sandales pour barbie chez ma copinette

Laramicelle ICI

 

Et si vous voulez réaliser une petite botte vous avez un tuto ICI

tuto crochet - Une petite botte de noel ....

 

J'espère que ce petit conte vous aura plu, je vous souhaite une très bonne journée et à demain ....

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 00:14

Bonjour à tous et à toutes,

 

me revoilà pour ouvrir encore une porte de votre calendrier ....

 

avec ce nouveau conte ...

 

 

crèche barbie

crèche barbie

La Merveilleuse Histoire de Noël

 

Toc, toc, toc ...

"Qui est là ? ronchonna le boeuf avec lassitude.

-Je suis Joseph, et je suis avec ma femme Marie.

On nous a dit qu'il n'y avait plus de place pour nous à l'auberge et que nous pouvions venir ici, dans votre étable, pour la nuit ....

-Le boeuf et moi, nous avons travaillé toute la journée, alors on aimerait bien se reposer un peu maintenant, répondit l'âne.

- C'est à dire que ma femme est sur le point d'accoucher, alors ça presse ...

- On ne peut pas être un peu tranquilles, ce n'est pas possible" , dit le boeuf en allant ouvrir la porte de l'étable de mauvaise grâce.

Mais quand il vit le visage fatigué de Marie et l'inquiétude de Joseph, il se radoucit.

"Installez-vous ici, ma petite dame, la paille est fraîche, on l'a changée hier.

 

Et marie se coucha dans la paille et, dans la nuit, elle mit au monde son premier enfant et l'emmaillota dans un lange.

Le boeuf et l'âne s'approchèrent lentement pour voir à quoi ressemblait ce petit d'homme qui venait de naître.

"il est si petit, ce n'est pas croyable, dit le boeuf.

- et regarde, il a une toute petite tête toute mignonne, dit l'âne.

-et il y en a déjà plus dans sa petite tête que toi dans ta grosse tête d'âne. Ah, ah, ah ! rigola le boeuf.

-Au lieu de faire des blagues pas drôles, tu pourrais peut-être lui prêter ta mangeoire, à cet enfant, qu'on lui fasse un joli berceau avec.

-Pas bête l'âne, tu vois quand tu veux !

Et le boeuf et l'âne remplirent la mangeoire de paille fraîche.

Marie y déposa l'enfant et l'installa confortablement.

"Voilà, comme ça, il est bien maintenant, dit l'âne.
-Tu ne crois pas qu'il peut prendre froid ?

La nuit est bien fraîche et le vent passe à travers les planches en bois de l'étable.

Il faudrait qu'on le réchauffe ce petit bout...

-Je vais le prendre dans mes pattes, dit l'âne.

-Non , moi plutôt, je suis moins maladroit, répliqua le boeuf.

 

-c'est gentil les amis , dit Joseph, mais je crois qu'il vaut mieux qu'il reste bien au chaud dans la paille.

Peut-être pourriez-vous le réchauffer de votre souffle plutôt?"

 

L'âne et le boeuf se penchèrent sur la mangeoire et soufflèrent de toutes leurs forces, à en être tout étourdis.

 

Mais bientôt arrivèrent les bergers que l'ange avait prévenus de la naissance de Jésus.

Ils étaient nombreux à vouloir présenter leurs hommages à l'enfant, dans l'étable de l'âne et du boeuf.

 

Et c'est ainsi que les deux compères devinrent l'âne et le boeuf les plus célèbres de toute l'histoire de l'humanité.

 

Une histoire de Claire Renaud
 

Si vous voulez réaliser une crèche, il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessus, c'est la crèche barbie que j'avais créée l'an passé ....

 

mais si vous voulez un autre style de crèche, vous avez un tuto en cliquant sur le lien ci-dessous, pour en réaliser une en pâte fimo ...

 

je suis désolée l'image n'apparait pas, mais c'est une très jolie petite crèche, n'hésitez pas à aller y faire un tour !!....

 

 

Je vous souhaite une très bonne journée et à demain, si vous le voulez bien ....

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2013 5 13 /12 /décembre /2013 00:42

Bonjour à tous et à toutes,

 

Le père noël a t-il été jeune un jour ?... voilà une question que beaucoup d'enfants se posent ...

 

                           

                                -image trouvée sur le net_

 

 

maintenant vous aurez une réponse à leur donner ....

 

L'album photos du père noel

 

Au royaume du père noel, Mastro et Lindo, les deux elfes de ménage, bavardent gaiement :l

"heureusement que nous sommes là pour aider le père noël. Vu son grand âge, il ne pourrait pas s'en sortir tout seul ! dit fièrement Lindo.

 

- pourquoi, tu lui donnes quel âge, toi, au père Noël ? demande Mastro.

- je ne sais pas ... Je l'ai toujours connu avec sa barbe blanche. Tu crois qu'il a été bébé, comme tout le monde ?"

 

Mastro sourit mystérieusement et lui répond :

"viens avec moi, je vais te montrer quelque chose, mais .... chut ! c'est un secret !"

 

Les deux elfes traversent l'immense atelier des jouets : la chambre des doudous qui apprennent des câlins tout doux, la salle des vaisseaux spatiaux où ont lieu des essais de vols intergalactiques.

Ils arrivent enfin devant une porte rouge. Mastro chuchote à son compagnon :

"viens avec moi dans cet endroit magique. C'est la chambre à secrets du père Noël !"

 

Ils entrent à pas de loup dans une pièce sombre où l'on ne voit rien du tout. Mastro demande à haute voix de la lumière et l'album photos. Aussitot, une lampe de chevet s'allume et un album photos s'agite et s'ouvre sur la première page.

 

Lindo s'exclame : "Mais ce pàetit bégé qui dort à poings fermés dans son berceau rouge est le père Noël !"

Le petit enfant de la photo leur répond : "Eh oui, c'est bien moi, le père Noël, et je vais vous raconter mon histoire."

 

Lindo est émerveillé, c'est la première fois qu'il voit un livre animé.

"Voici la fête d'anniversaire organisée pour mes cinq ans, continue le père Noël, j'étais très fier avec ma belle salopette rouge."

L'album photos continue de tourner les pages, pour le plus grand bonheur de Lindo.

"Ici , j'avais vingt ans. Je n'avais pas encore un seul poil de barbe, et mes cheveux étaient tout roux."

Et les images défilent inlassablement...

 

"Sur cette photo, j'avais trente ans, et un marteau à la main.

Quand j'étais jeune, j'étais menuisier : je construisais des bancs, des chaises, des lits. Mais ce que je préférais fabriquer, c'étaient des jouets. J'étais vraiment très doué !

 

Et là, regardez le beau traîneau sur lequel je suis juché !

C'était moi le plus rapide à la course de rennes,

-et voici le plus mémorable des anniversaires.

A cette occasion, on m'a offert mon beau costume de ...

père Noël, évidemment. Et ainsi, termine-t-il en refermant l'album, un beau jour, j'ai décidé d'être père Noël, pour le bonheur des petits et des grands !"

 

Une histoire de Gaëlle Dubourdieu

md+

Et pour accompagner mon conte , vous avez un joli tuto ci-dessus ... pour recycler les vieilles boules de Noël....

 

Je vous souhaite une très bonne journée et à demain !!!

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 00:45

Bonjour à tous et à toutes,

 

Aujourd'hui je vous raconte une histoire qu'on connait tous, mais pas forcément dans les détails ...

 

j'espère que vous serez heureux de la relire avec moi !!!


 

le petit chaperon rouge

le petit chaperon rouge

Le petit chaperon rouge

 

Il était une fois une petite fille qui était si gentille et si jolie que tout le monde au village l'aimait.
Sa mère lui avait confectionné un ravissant chaperon de couleur rouge, dont l'enfant ne voulait plus se séparer, si bien qu'on  l'appela le Petit Chaperon rouge.

Un beauc matin, sa maman, ayant fait des galettes, lui dit :

"mon enfant, va voir comment se porte ta grand-mère, car on m'a dit qu'elle était malade. Prends ce panier remploi de galettes et de bon vin chaud qui lui fera le plus grand bien. Mais surtout, ne t'arrête pas en chemin et ne parle à personne."

Le petit chaperon rouge promit à sa mère de faire bien attention . Puis elle l'embrassa et se mit en route.

 

La grand-mère du petit chaperon rouge habitait dans la forêt, après le village.

Sur le chemin , la fillette vit des fleurs magnifiques;

"Je vais en cueillir pour ma grand-mère", se dit-elle en oubliant les conseils de sa mama,. Un loup caché derrière un arbre s'approcha.

"bonjour, petit chaperon rouge, où vas-tu de si bon matin ?

mère qui est malade, répondit l'enfant, je lui apporte des galettes et du vin chaud."

Le loup, qui était un très méchant animal, eut alors une idée.

" Et où habite ta grand-mère, mon enfant ?

-Dans la forêt , après le village. C'est une jolie maisonnette reculée, à l'ombre de trois grands chênes"

Le loup pensa : "J'aurai bien envie de gouter à la grand-mère et à cette petite fille qui m'a l'air dodue et tendre à souhait."

Il dit alors au petit chaperon rouge d'une voix douce :

"Je vois tout à fait où vit  ta grand-mère, mon enfant, mais si tu prends ce chemin, tu ne feras que te rallonger. Je connais un très bon raccourci."

Le loup indiqua la route à suivre et la fillette, ravie, le remercia.

Le loup, qui avait, en réalité, indiqué un faux raccourci à la petite fille, se sauva bien vite et se rendit tout droit à la maison de la grand-mère. Il frappa à la porte.

 

 


 

"Qui est là ? demanda la grand-mère.

- C'est moi, le petit chaperon rouge, dit le loup en déguisant sa voix

-ouvre la porte en entre", lui répondit la grand-mère.

Le loup entra, se jeta sur la pauvre femme et la dévora.

 

Quelque temps après, le petit chaperon rouge arriva à son tour et frappa

"Qui est là ? demanda le loup.

-c'est moi, grand-mère, ta petite fille

-entre mon enfant", répondit le loup, caché sous les couvertures, un bonnet de dentelle sur la tête.

 

Lorsque la fillette arriva près du lit de sa grand-mère, elle s'étonna :

"Oh ! grand-mère, comme tu as de grandes oreilles :

- c'est pour mieux t'entendre , mon enfant.

- comme tu as de grands yeux !

- c'est pour mieux te voir, mon enfant.

- comme tu as de grandes mains !

- c'est pour mieux te serrer, mon enfant.

- et comme tu as de grandes dents !

- c'est pour mieux te manger, mon enfant !"

A ces mots, le loup bondit sur la petite fille, la dévora et s'endormit, repu.

 

Un chasseur, qui passait par là, entendit des ronflements et se dit :

"comment se fait-il que la grand-mère ronfle si fort ?"

intrigué, l'homme entra dans la maison et s'approcha du lit où il vit le loup couché.

"Te voilà donc, canaille !"

s'exclama le chasseur, moi qui te cherchais partout. Aurais-tu dévoré la pauvre grand-mère ?"

 

L'homme pris alors des ciseaux et ouvrit le ventre du loup. Quelle ne fut pas sa surprise quand il vit le petit chaperon rouge en sortir, suivie de sa grand-mère.

"Comme j'ai eu peur !" s'écria la petite fille enserrrant sa grand-mère dans ses bras.

Depuis la petite fille promit de toujours suivre les conseils de sa maman.

Quant au loup, on ne le revit jamais dans le coin.
 

Le loup

Le loup

J'espère que ça vous aura plu de relire ce conte,

 

si vous voulez réaliser le chaperon rouge, et le loup , vous avez les liens sous cet article ...

 

et vous trouverez sous cet article une déco de noel  très sympa, à réaliser avec vos petits bouts !!!

 

un ajout de dernière minutes à la fin de mon article, un lien qui m'a été proposé par Michèle "onemoredoll" dans les coms,

vous y verrez différentes versions de ce célèbre conte, différentes adaptations selon quelques fois la région .... très interessant, merci Michèle !!!

 

 

 

 

Je vous souhaite une très bonne journée et à demain !!!

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2013 3 11 /12 /décembre /2013 01:03

Bonjour à tous et à toutes,

 

Aujourd'hui c'est une histoire de chien que je vous raconte .... encore une très jolie histoire pour  aider les enfants à patienter ....

 

j'espère qu'elle vous plaira ainsi qu'à vos enfants ...

 

-image trouvée sur le net -

Le labrador qui voulait être un renne

 

Ouarf, ouarf ! Le labrador Gustaf aboie tristempent. Il a sa brave gueule sinistre de décembre;  sa queue pendouille comme une serpillière, et ses oreilles tombent si piteusement qu'on dirait deux vieux chiffons trempés.
Et c'est comme cela chaque année !

 

Depuis sa naissance, Gustaf garde l'enclos des rennes du père Noël, quelque part dans l'immense et glaciale Laponie.

Depuis des siècles, il voit son maître atteler ses huit protégés à son traineau, la veille de Noël ...

Lui aussi, rien qu'une fois, il aimerait tellement planer au-dessus des toits enneigés !

Il voudrait tant être le premier chien volant à grelots !

 

Mais cette année , au pole Nord, décembre ne se déroule pas comme d'habitude.

Un midi, par exemple, le père Noël sort dans le froid en simples bras de chemise.

Il bougonne : "Personne n'a vu mon gilet en peau ?"

Deux jours plus tard, c'est la mère Noël qui bat les étables :

"Où ai-je pu ranger nos beaux sabots vernis ?"

Un autre matin, des "hi-han" scandalisés réveillent toute la maison : pendant la nuit, quelqu'un a volé le toupet noir et touffu que l'âne Grison portait au bout de sa queue.

 

Et dans le vent, le surlendemain, le chêne gémit qu'on lui a dérobé quelques branches !

 

"Vraiment, celà ne tourne pas rond, se dit le père Noël. Et en plus on dirait que Gustaf a disparu !"

Finalement le soir du grand jour, le père Noël entre dans le corral, pour préparer ses bêtes :

Il brosse leur fourrure lustrée, cire leurs bois fiers. Il vérifie leur sabots, examine leur dents ...

Mais soudain, il sourit et dit :

"je crois que, cette année, je vais atteler un neuvièmpe renne."

 

Les autres rennes sursautent et se retournent, stupéfaits. Dans un coin de l'étable, il y a un neuvième animal, court sur pattes ; ses sabots sont clairs et vernis ; ses bois resssemblent à des branches dégarnies, et il porte sur le menton une barbiche de crin noir.

 

Le père Noël, un fin sourire aux lèvres, attelle tout son monde, puis il saute sur son traîneau et s'écrie :

"En avant, les amis !" Alors, l'étrange renne à la barbiche noire est si content , si fier, qu'il remue la queue en lançant un joyeux...

 

"Ouarf, ouarf, ouarf ! " Oups ... La gaffe . Gustaf s'est trahi : il met sa patte devant sa gueule. Mais dans ce mouvement, le gilet de peau glisse de son dos ; Les branches du chêne, mal attachées sur son crâne, tombent lamentablement.

 

A ce moment, Gustaf, nous t'avions reconnu ! Mais tant d'efforts méritent bien une récompense ! "

 

Et si vous écoutez très attentivement, vous reconnaîtrez, certaines nuits de Noël, au milieu des grelots qui tintinnabulent dans le ciel, la voix enrouée du premier labrador volant de Noël :

"Ouarf, ouarf, ouarf, je vole, les gars, je vole !"

 

Une histoire de Vincent Villeminot

                               **********************************

 

et si vous voulez réaliser un petit chien je vous propose celui que j'avais

   réalisé il y a quelques mois ICI

tuto-chien

 

Et pour un petit renne, vous allez LA

 

Rudy-le-petit-renne---1--2-.jpg

 

Et rien ne vous empèche de combiner les deux ....

 

et pour finir mon article je vous montre la petite déco que j'ai faite sur le meuble de mon entrée,

cette année j'ai acheté un joli champignon pour aller avec ma petite lutine, bien entourée par tous ces petits animaux ... 

 

Je vous souhaite une très bonne journée et à demain !!

déco de noel de mon entrée ....
déco de noel de mon entrée ....
déco de noel de mon entrée ....

déco de noel de mon entrée ....

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 01:04

Bonjour à tous et à toutes,

 

Aujourd'hui encore un joli petit conte qui parle d'une souris ....

IMG_6260.JPG

ne sont-elles pas mignonnes ces petites souris ?

vous trouverez les explications  ICI pour les réaliser ....

 

 

Le Noël de Mélanie Souris

 

Mélanie Souris a déménagé. Elle a quitté sa petite maison grise pour une belle maison blanche, dans un nouveau quartier. Toute contente, elle se dit :
« Aujourd'hui, c'est le 24 décembre. Je vais inviter mes nouveaux voisins pour Noël. » Vite, Mélanie va sonner à la porte de Violette la Poule.


- Qu'est-ce que c'est ? caqueté Violette. Très intimidée, Mélanie bredouille :
- Je... je suis Mélanie Souris, la nouvelle voisine, et je voudrais vous inviter, vous et vos trois poussins, pour Noël. Hélas, Violette lui répond ;
- Je ne vais pas chez les gens que je ne connais pas !


Le cœur serré, Mélanie va sonner à la porte de Rosa Cochon :
- Je suis Mélanie Souris, la nouvelle voisine, et je voudrais vous inviter, vous et vos six cochonnets, pour Noël.
- Impossible, grogne Rosa, je suis déjà trop occupée.
Les larmes aux yeux, Mélanie va sonner à la porte de Lola Lapin :


- Je suis Mélanie Souris, la nouvelle voisine, et je voudrais vous inviter, vous et vos douze lapereaux, pour Noël.
- Une autre fois, répond Lola.
« Tant pis », se dit Mélanie, et elle rentre le cœur gros dans sa grande maison vide.
Par la porte grande ouverte, elle entend ses voisins chanter, rire et danser dans leurs maisons pleines d'enfants. Mélanie grignote un morceau de gruyère, elle éteint la lumière, se blottit sous la couette et soupire :
« Ce n'est pas drôle de passer Noël toute seule. »

Pendant ce temps, Violette la Poule se dit :
« Je n'ai pas été gentille avec Mélanie Souris. » Vite, elle sort un gâteau du four et, suivie de ses trois
poussins, elle va frapper à la porte de Mélanie. La porte est ouverte. Pourtant
personne ne répond. Violette entre dans la maison sur la pointe des pattes
et pose le gâteau sur la table.
Au même moment, Rosa Cochon se dit :
" Je n'ai pas été gentille avec Mélanie Souris. »
Vite, elle attrape une boîte de guirlandes qui brillent
et, suivie de ses six cochonnets, elle court chez Mélanie :
- Quelle bonne Idée ! s'exclame la poule en la voyant arriver.
Et elles décorent la maison de Mélanie Souris. À cet instant, Lola Lapin se dit :
« Je n'ai pas été gentille avec Mélanie Souris. » Vite, elle sort du frigidaire une bouteille de jus de carotte et, suivie de ses douze lapereaux, elle trottine jusqu'à la maison de Mélanie.


Soudain, il y a beaucoup de bruit dans la grande maison de Mélanie. La petite souris se réveille. Ça alors ! quelle surprise ! Toutes ses voisines et leurs enfants font la fête chez elle et ils chantent en même temps :
- Joyeux Noël, Mélanie ! et bienvenue dans le quartier !

De Geneviève Noël

J'espère que mon calendrier continue de vous plaire, si c'est le cas je vous dis à demain pour ouvrir une nouvelle porte ....

 

Je terminerai cet article en vous montrant des photos de mon sapin (artificiel), de nuit (pas facile de prendre en photo les petites lumières) des rouges et des blanches, mais on ne voit que les rouges ...

je l'ai fait dimanche ...

et de jour ...plein de petits oiseaux sont venus se poser sur mon sapin ...

ma déco n'est pas terminée, je vais ajouter quelques bricoles, entres autres sur les vitres, quelques lumières dehors, et je dois décorer mon entrée ...

 

je vous souhaite une très bonne journée  !!

mon sapin de noël de nuit

mon sapin de noël de nuit

mon sapin de jour, avec les rayons du soleil dessus
mon sapin de jour, avec les rayons du soleil dessus
mon sapin de jour, avec les rayons du soleil dessus

mon sapin de jour, avec les rayons du soleil dessus

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de tricotdamandine.over-blog.com
  • : Crochet divers,Tricot pour Barbie,Ken,lecture et sécurité...bricolage...pleins de petites choses faciles à réaliser !!!"
  • Contact

Mes boutiques en ligne

  .

TRADUCTEUR

Archives

vous etes mon  1   eme visiteur

merci d'etre venu me voir

 

Mon autre blog

https://www.over-blog.com/community/de-bouts-de-fils-aux-brins-de-laine