Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 00:04

Bonjour à tous et à toutes,

   sujets-de-noel.jpg

Aujourd'hui encore un bien joli conte, plein de tendresse ...

 

Le réveillon de Madame SMITH

 

Madame Smith est un peu triste. Cette année elle sera seule pour Noël. Sa fille et ses petits enfants habitent trop loin d'ici.

 

Tant pis ! elle va tout de même se préparer un bon petit repas !

Mais le bois est mouillé, et le feu ne s'allume pas.

Pour se consoler, Madame Smith se sert un bol de lait. Le chat se précipite, il renverse le bol.

Madame Smith trébuche, elle tombe, et se tord le petit doigt.

 

Décidément, rien ne va !

 

Madame Smith est malheureuse.

 

Assise dans son fauteuil, elle ferme les yeux et revoit sa fille, avec ses boucles blondes qui, toute petite, qui lui caressait l'oreille en lui disant tout bas : "Je t'aime maman !"

 

Comme elle était heureuse dans ces moments là !

 

Madame Smith s'endort en rêvant d'elle, si bien qu'elle n'entend pas les drôles de bruits qui résonnent brusquement chez elle.

 

Ca trotte, ça frotte, ça glisse, ça grince, ça chuchotte ...

 

Tout à coup, Madame Smith ouvre les yeux.

Une bonne odeur lui chatouille le nez, et elle est tout émerveillée.

Autour d'elle c'est un vrai conte de fée :

Le feu crépite dans la cheminée, son manteau est reprisé, le sapin est décoré et ...

Madame Smith n'a pas le temps de comprendre ce qui s'est passé, qu'elle aperçoit alors par la fenêtre, ses tendres et chers petits enfants :

"C'est nous ! on est tous là ! tu sais,  on t'aime, Grand-Mère !
   
                               
    FIN


Si vous aussi vous voulez avoir de jolies décorations sur votre sapin, il vous suffit de cliquer sur la photo du haut (la grande) pour avoir les explications ....
    diverses-creations-4621-2-.jpg
je vous avais dit que j'avais fait d'autres sujets avec mon modèle, 

pour le cas où vous n'auriez pas reconnu le petit lutin et le Père Noël bien sur !!!!
    diverses-creations-4622-2-.jpg
à vous d'imaginer d'autres sujets ....  

    diverses-creations-4611-2-.jpgmon père noel à plat ...

 

pour le chapeau il suffit de faire une diminution à chaque début de rg, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de mailles, et de broder de la barbe avec une laine bouclette.


Je vous souhaite une très bonne journée et à demain pour un prochain conte !!!  

Conte de Noël - Le réveillon de Madame SMITH

tuto ci dessous des petits sujets de noël en porte clef 

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 00:10

Bonjour à tous et à toutes,

 

Aujourd'hui je vous conte une histoire d'après une légende orale du val de Maurienne, racontée par Zian des Alpes, colporteur d'histoires à Albiez en Savoie.

 

L'homme à la tête de pierre

 

Il était une fois un homme qui s'appelait Jean.

Il parti dans la montagne, la veille de Noël.

Soudain, la neige se mit à tomber. Jean ne voyait plus où il était. Il finit par apercevoir un petit chalet en bois.

Alors il entra. Il alluma la lampe, puis un feu dans la cheminée.

Il trouva un morceau de fromage et une bouteille de vin.

 

Tout à coup, la porte s'ouvrit et le vent et la neige entrèrent dans le chalet.

Quand Jean se leva pour fermer la porte, il se trouva face à un homme vêtu d'un manteau de soldat, avec une tête étrange.

C'était une tête de pierre. Jean eut peur.

Mais l'homme à la tête de pierre prit un tabouret et s'installa près de la cheminée, sans bouger.

Jean se calma, il pensa :

"C'est Noël pour tout le monde !"

Alors il coupa un morceau de fromage et il le donna à l'homme à la tête de pierre, en disant :

"Bon appétit !"

L'homme prit le morceau de fromage et il le fit disparaitre dans sa tête sans bouche.

Puis Jean rempli un verre de vin et il le tendit à l'homme,

celui-ci prit lentement le verre et il le vida dans sa tête sans bouche.

 

La nuit avançait, le feu allait s'éteindre, alors Jean alla chercher du bois dehors.

Quand il revint, l'homme à la tête de pierre avait disparu.

Jean se dit qu'il avait dû rêver.

 

Le lendemain, la  neige ne tombait plus.

Jean repartit vers son village.

En s'approchant il entendit des cris et des hourras.

A l'entrée du village, des enfants vinrent vers lui et ils lui dirent :

"Ludovic est rentré de la guerre !"

Jean pensa :

"Ludovic ? Mais la guerre est finie depuis douze ans, je le croyais mort."

Alors un homme habillé en soldat s'élança vers Jean en disant :

"Jean , mon ami, tu es là ! "

L'homme prit Jean dans ses bras, puis il dit tout bas à Jean :

"Merci, merci, je ne te dirai jamais assez merci ! car tu m'as donné du fromage et du vin qui m'ont délivré du sortilège, le sortilège qui m'avait transformé en homme à la tête de pierre."
Confectionne ton propre Calendrier de lAvent tuto noel fin

Voici un petit tuto pour faire un calendrier, un peu tard pour cette année mais à retenir pour l'an prochain !!!

par contre pour la buche de noel on est tout à fait dans les temps ....alors n'hésitez pas !!!!!

 

  Recette Bûche de Noël facile 

    Je vous souhaite une bonne journée et à demain pour un prochain conte ...

 

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 00:05


Bonjour à tous et à toutes,

  sorcière en robe grand soir

Ce n'est plus Halloween,ne vous inquiétez pas je n'ai pas complètement perdu la tête  ... mais vous aurez quand même une histoire de sorcière !!!!

     

 

La sorcière et le vendeur de sapins

 

Il était une fois un vendeur de sapins de Noël qui était un peu magicien.

Chez lui, on n'achetait pas d'arbres en pots. Les gens repartaient de sa boutique avec une graine à planter chez eux :

le lendemain, un sapin magnifique avait poussé dans leur salon !

Un jour une sorcière se rendit au magasin pour acheter son sapin de Noël, il y avait la queue.

La sorcière bouscula tout le monde avec son balai :

"Ouste, laissez passer. Je déteste attendre ! Vendeur, je veux un sapin, et que ça saute !"

Avec un sourire moqueur, le vendeur alla chercher une graine dans ses sacs. La sorcière l'empocha et dit :

"Je ne vous paie pas évidemment, je déteste payer !"

Et elle enfourcha son balai pour aller planter la graine dans son salon.

Le lendemain matin, surprise ! Au lieu du sapin attendu se dressait un cactus ! A ses piquants étaient accrochées des guirlandes dorées.

Tout en haut, à la place de l'étoile traditionelle, se tenait un perroquet jaune qui salua la sorcière en ces termes :

"Bonjour repoussante  sorcière ! Ce cactus piquant est ton portait tout craché, Jacquot est content !"

Furieuse, la sorcière fonça vers la boutique. De nouveau, elle bouscula toute la queue, pinça les joues des enfants au passage, et se planta devant le vendeur en disant d'une voix aigre :

"Je déteste les farceurs ! Si tu ne me donnes pas une vraie graine de sapin, je te transforme en crapaud !"
Le vendeur se confondit en excuses :

"Comment ai-je pu, honorable dame, comment ai-je pu me tromper de sac ?"

Et la sorcière repartit avec une autre graine.

Le lendemain, elle se trouva devant ...un saule pleureur. Le long de ses branches étaient fixés des boules scintillantes et des lumignons. Le saule se mit à sangloter :

"Bouh ouh, comment peut-on être d'une telle méchanceté ?"

Ses larmes coulaient à flots, éteignant les bougies l'une après l'autre. La sorcière rêvait d'exploser de colère. Mais elle sentait une inexplicable gentillesse l'envahir !

C'est que le saule est magique : ses larmes étaient capables d'amollir les coeurs les plus endurcis ...

Lorsque la sorcière retourna chez le vendeur, elle fit la queue comme tout le monde. En attendant, elle distribua des bonbons aux enfants et leur raconta de fabuleuses histoires de Noël.

Le vendeur l'examinait de loin.

Lorsque vint son tour, il lui fit un grand sourire :

"Bonjour madame ! j'ai pour vous une graine dont vous serez contente."

La sorcière le remercia avec une exquise politesse... sans oublier de le payer.

Le lendemain, dans son salon, elle trouva un sapin de Noël superbe, le plus beau qu'elle ait jamais vu.

 

Texte de Charlotte Grossetête.

   


Et si vous voulez réaliser de beaux sapins de table, voilà un lien qui vous plaira, il suffit de cliquer sur les photos pour acceder aux tutos ...

et pour la gentille sorcière un clic sur la photo du haut !!

Je vous souhaite une très bonne journée et à demain ...

Partager cet article
Repost0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 00:04

Bonjour à tous et à toutes,

 

Aujourd'hui la suite de l'histoire des mages ...

  crèche barbie (1)

Les Mages arrivent chez Hérode

 

Les trois mages ont suivi l'étoile qui leur montrait la route. C'est ainsi qu'ils on été conduits jusqu'à une ville appelée Jérusalem.

Là, ils rencontrèrent le roi du pays, le roi Hérode. Les mages lui dirent :

"Nous cherchons un bébé roi, un nouveau roi qui va naître. Nous voulons nous prosterner devant lui."

Hérode se demanda qui pouvait bien être ce nouveau roi.

Alors Hérode réunit ses conseillers pour essayer de comprendre ce qui se passait.

Ses conseillers lui dire :

"Nous savons que l'enfant roi va naître chez nous, dans la  ville de Bethléem, mais nous ne savons pas à quel endroit de la ville."

Hérode répéta aux mages ce que lui avaient dit ses conseillers.

Mais il était inquiet, il avait peur que ce nouveau roi lui prenne sa place.

Alors il fit un gros mensonge.

Et il dit aux mages :

"J'aimerais beaucoup voir ce bébé moi aussi, revenez me voir quand vous l'aurez trouvé pour me dire où il est.

Je veux l'adorer et me prosterner devant lui."

Après  avoir entendu celà, les mages repartirent en suivant l'étoile.

Elle continua de les guider vers les collines de Bethléem.

 

Vous connaitrez la suite et fin de cette histoire la veille de Noël   

 

et n'oubliez pas, si vous voulez les réaliser un petit clic sur la photo ....que ce soit du haut oubien ceux du bas ... 

  [CIMG6569.JPG] 

Je vous souhaite une très bonne journée !!!

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 00:10

Bonjour à tous et à toutes,

 

Je continue  à vous raconter de jolies petites histoires, aujourd'hui une histoire de nounours qui devrait plaire aux plus petits ...

  nounours doudou coeur

Noursi

 

Ce soir, c'est la grande nuit de Noël. Le père Noël est très pressé, il se dépèche de remplir sa grande hotte.

Et hop ! des poupées, des robots, des livres d'images ... et un joli nounours qui s'appelle Noursi.

Tous les jouets sont très énervés, ils veulent vite rencontrer le petit garçon ou la petite fille qui les a commandés.

Ils se racontent des histoires terribles.

- Il parait qu'il y a des petis garçons qui déchirent les livres et cassent les jouets, dit Jojo, le robot malicieux.

- Et moi, j'ai entendu parler d'une petite fille qui tire les cheveux de sa poupée et l'enferme dans un coffre tout noir, ajoute Lili la poupée qui parle.

- Mais arrêtez : dit le gros train rouge, vous faites peur à Noursi !

C'est vrai , Noursi le nounours a très, très peur.

Et si  ce petit Julien qui l'a demandé au père Noël n'était pas gentil ?

 

Le père Noel arrête son traîneau sur un gros nuage blanc au-dessus du village endormi. Sa hotte sur le dos, il saute de maison en maison et dépose ici le gros train rouge, là Jojo le robot malicieux.

Noursi dit au revoir à tous ses amis. Maintenant, dans le fond de la hotte, il est tout seul. Il a très froid et de plus en plus peur.

"Et Julien, sera-t-il gentil avec moi ?" se demande Noursi vraiment très inquiet .

Enfin, voilà la maison de Julien. Le père-Noël prend Noursi dans ses grosses mains et le dépose doucement sous un sapin habillé de lumières de toutes les couleurs.

Noursi s'endort, épuisé par un si long voyage.

 

Au petit matin, Julien sort de son lit, dévale l'escalier et court jusqu'au sapin.

Noursi est là ! Encore plus beau que Julien ne l'avait imaginé, et puis, si doux..

Il dépose une grosse bise chaude sur son petit museau tout froid.

Noursi se frotte les yeux et sursaute en voyant Julien.

Mais Julien lui parle, Julien lui sourit, Julien le caresse et lui fait de gros câlins.

Noursi est tout content ... et Julien aussi !

Ils vont pouvoir se raconter tous leurs petits secrets.

 

Si vous voulez le réaliser, un petit clic sur la photo, celle du haut ou du bas ...

 

sinon vous le trouverez disponible à la vente ICI

 il souhaite aussi être adopté !!

  DSCI3614 

   
Mon lien pour les nounours en tissus ne fonctionnant pas bien sur la photo il faut faire un clic ICI
Je vous souhaite une très bonne journée et à demain ...

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 00:12

Bonjour à tous et à toutes,

 

Aujourd'hui la suite du conte d'hier ....

 

Rudi le petit renne - suite  

 

"Papa, Maman, où êtes-vous ? " murmura le petit renne.

A l'abri d'un grand arbre, il pleura longuement. Qu'allait-il devenir ? Il n'aurait jamais dû quitter la maison de ses parents. Trop petit pour ceci, trop jeune pour cela, il était trop petit en effet, son père avait raison.

Tante Camille devait dormir à poings fermés, elle n'avait pas dû se rendre compte de son absence. Seul, tout seul, il était perdu ....

 

"Allons , calme-toi et réfléchis, il doit bien y avoir une solution pour te tirer de cette mauvais situation" raisonna-t-il courageusement.

Soudain, un petit bruit insolite attira Rudi hors de sa cachette. Une étoile argentée scintillait au-dessus de lui. Au fur et à mesure que Rudi avançait, l'étoile se déplaçait elle-aussi en brillant davantage.

"Et si elle voulait me faire comprendre quelque chose ..." se demanda Rudi. Alors il lui dit :

"S'il te plaît, gentille étoile, aide-moi à retrouver le chemin de ma maison ..."

L'étoile s'ébroua comme un petit renne mouillé et se mit en mouvement. Rudi décida de la suivre, après tout il se réchaufferait en marchant.

Il arriva dans une clairière et se souvint s'être promené à cet endroit avec ses parents, un jour de printemps.

 

"Je suis sauvé, cette clairière n'est pas très loin de la maison !" s'exclama Rudi.

Le petit renne se mit à gambader, plein de courage. Quelques instants plus tard, il aperçut des lanternes et entendit les voix de ses parents .

" Rudiiiiiiii ! Ruuuuuudiiiiiiiii !"

"Je suis làààà ! iciiiii, c'est moi !"

Ses parents couraient vers lui en souriant :

"Tu es sain et sauf, nous étions fous d'inquiétude et la pauvre Tante Camille ne cesse de pleurer !

- je suis si content de vous voir, j'ai eu si peur ! confessa Rudi.

- Ne compte pas toujours sur ta bonne étoile, mon fils, gronda doucement Monsieur Renne, et n'oublie pas : tu as tout le temps de grandir !"

 

                                                      * FIN *

 

   





un clic sur la photo du haut pour faire de jolies cartes de noel ...et pas seulement des rennes !!!

Et si vous voulez offrir Rudi à votre enfant vous n'avez qu'un petit clic à faire sur la photo pour avoir le tuto ...  

Rudy-le-petit-renne tuto crochet




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vous souhaite une bonne journée et à demain !!!  

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 00:16

Bonjour à tous et à toutes,

 

Une autre jolie petite histoire en attendant Noël ...

Rudy-le-petit-renne tuto crochet

Rudi le petit renne

 

Rudi, regardait tristement ses parents prendre leur envol dans la nuit de Noël.

"Promets-moi d'être bien gentil avec ta Tante Camille" avait recommandé sa maman.

"Sois patient, encore quelques années et tu auras le droit de nous accompagner... tu es encore trop petit" expliquant son père, chaque année.

Rudi les avait suppliés de l'emmener avec eux, mais ses parents n'avait pas cédé, et, le coeur gros, le petit renne leur avait dit au revoir.

Une soirée entière avec la vieille tante Camille, ah ! la ! la ! ça n'allait pas être très drôle. Le jeune renne en avait assez de s'entendre dire qu'il était trop petit pour ceci et trop jeune pour cela... Il tentait de se consoler en pensant que plus tard, il deviendrait un renne magnifique et puissant, et qu'il serait le plus célèbre des rennes du Père-Noël.

Bientôt, lui aussi volerait dans le ciel étoilé.

 

Tante Camille aimait lire des histoires à Rudi mais bien souvent le petit renne s'endormait avant de connaître la fin. Les histoires étaient un peu compliquées pour lui et la voix monotone de Camille le berçait.

Mais ce soir-là, Rudi ne trouvait pas le sommeil.

Il pensait au traineau du Père-Noël avec ses décorations et ses guirlandes lumineuses.

Comme il enviait ses parents ! Quelle chance ! Quel honneur pour eux !

Tante Camille était  allée se coucher et Rudi contemplait la nuit par la fenêtre de sa chambre.

Peut-être verrait-il passer le traîneau du Père-Noël... Peut-être apercevrait-il ses parents... Mais il ne vit que les étoiles et Rudi s'impatienta.

Il se leva sans bruit : boire un verre de lait l'aiderait sûrement à s'endormir.

 

Tout à coup, à travers la fenêtre de la cuisine, Rudi aperçut une lueur magnifique qui éclaira la nuit en silence.

"Oh ! Mais qu'est-ce que c'est ?" s'exclama le jeune renne. Il vit alors une grande étoile brillante traverser le ciel, emportant dans son sillage des dizaines d'étoiles scintillantes.

"C'est les étoiles qui guident le traîneau ! Le Père-Noël arrive, j'en suis sûr ! Je vais le voir !" s'écria Rudi tout excité.

Il se précipita dehors. Il ne pouvait manquer un tel spectacle. Quelle chance il avait de ne pas s'être endormi. Il allait voir passer le Père-Noël !

Peut-être déciderait-il de poser son traîneau près de sa maison ? Rudi courut dans le jardin et scruta le ciel. Il se dit qu'il valait mieux ne pas réveiller Tante Camille : c'est certain, elle l'obligerait à rentrer à la maison, un petit renne ne traîne pas dehors en pleine nuit en encore moins en pyjama !

Rudi avança encore puis se mit à courir pour suivre la lumière qui clignotait sans cesse.

 

Le Père-Noël devait s'arrêter souvent pour distribuer tous ses cadeaux. Sans s'en rendre compte, Rudi marcha, marcha longtemps dans la nuit . Il ne pouvait quitter des yeux cette lueur éclatante qui le guidait vers le Père-Noël.

"Je commence à être fatigué, se dit le petit renne en tremblotant, et puis j'ai un peu froid. J'aurais dû prendre un manteau et maintenant mes sabots sont gelés."

Tout à ses pensées, Rudi ne s'était pas rendu compte qu'il faisait nuit noire. Plus aucune trace du collier d'étoiles, la lueur avait disparu. Il était seul dans la neige immaculée.

"Je ne cours pas assez vite pour rattraper le Père-Noël,  se dit Rudi, il faudrait peut-être que je rentre à la maison."

Alors le petit renne fit demi-tour.

 

Mais, hélas, la neige qui  s'était mise à tomber,  avait recouvert ses traces de pas. Comment retrouver le chemin de la maison ? Rudi était inquiet. Il ne saurait pas rentrer tout seul, il s'était perdu ...

 

Vous aurez la suite de cette histoire demain ... mais si vous voulez faire Rudi pour accompagner l'histoire vous avez le tuto en faisant un clic sur la photo...oubien ces petits gateaux de noel,  

  cupcake emoticone noel 1 

En attendant la suite , je vous souhaite une très bonne journée !!!

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 00:11

Bonjour à tous et à toutes,

 

Merci de me retrouver pour ce nouveau conte...

   petite-souris-grise--1-.jpg

Le peintre sauvé

 

Il était une fois un grand peintre qui faisait des portaits magnifiques.

L'empereur en entendit parler et il voulut voir ces portraits. Il décida donc de rendre visite au grand peintre.

Alors que tout le monde s'extasiait devant les tableaux, l'empereur déclara qu'il serait lui-même capable d'en faire autant.

Aussitot le peintre se mit à rire, connaissant la maladresse de l'empereur quand il dessinait.

L'empereur, vexé, se fâcha et il réserva au peintre le pire des supplices :

être pendu par les pieds, les mains attachées dans le dos.

Le peintre demanda une faveur : n'être pendu que par un seul pied.

L'empereur accepta.

On pendit donc le peintre par un seul pied et l'empereur et sa suite se retirèrent.

Resté seul, le peintre réussit à atteindre le sol avec son pied libre.

Et du bout du pied, il dessina des souris dans le sable au-dessous de lui.

Les souris étaient si bien dessinées qu'elles se mirent à bouger.

Puis elles grimpèrent le long de la corde, et elles la rongèrent jusqu'à ce que la corde se casse.

Le peintre savait que l'empereur ne reviendrait pas de sitôt.

Alors il s'éloigna sans se presser en emmenant les souris avec lui.

 

Une histoire adaptée du conte "Le peintre sauvé", extrait de Le cercle des menteurs, de Jean-Claude Carrière

 petite-souris-grise--2-.jpg


Le tuto de cette petite souris sera envoyé uniquement aux personnes inscrites à ma newletter ...

 

Vous trouverez cette souris en vente ICI, elle peut faire un très joli petit doudou, oubien un sympathique cadeau de noel pour votre minou ....


Je vous souhaite une très bonne journée et à demain ... si vous le voulez bien !!

 

Partager cet article
Repost0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 00:58

Bonjour à tous et à toutes,

 

Nous voilà à notre dixième conte, plus que deux semaines et c'est Noël !!!

 

Les deux princes

 

Il était une fois, dans un village, un homme très grand et très fort que tout le monde appelait le grand prince.

Ce n'était pas un prince avec une couronne, c'était un prince parce qu'il était le plus fort.

Mais quand le grand prince était tout seul, il pleurait. Il était triste parce que ses poings étaient fermés.

Il ne pouvait jamais les ouvrir.

Ses poings restaient serrés, comme des cailloux.

Le grand prince ne pouvait rien faire avec ses poings fermés.

Il ne pouvait pas donner la main, ni faire de la peinture, ni offrir un cadeau.

Il ne pouvait que taper, frapper, cogner sur les portes, les murs, les volets.

Or une nuit, un homme arriva au village en courant.

Tout essoufflé, il cria :

"Venez vite ! venez tous, le prince de la paix vient d'arriver ! "

"Comment ? dit le grand prince. Mais le seul prince ici, c'est moi !"

Et il se sauva avec ses poings fermés.

Tout le village était sorti et marchait vers une petite maison où dormait un enfant.

Cet enfant si petit, c'était le prince de la paix.

Quand le grand prince arriva, avec ses poings fermés, il observa le nouveau-né.

"Un prince, ce bout de bébé ?

Allons donc, un prince, c'est grand et fort. Et ici, c'est moi qui suis le plus fort !"

Mais le grand prince se rappela ses poings fermés, et il redevint tout triste.

A cet instant, l'enfant se réveilla, il ouvrit les yeux et il regarda le grand prince.

L'enfant lui sourit, il ouvrit ses petites mains et il tendit ses bras.

Alors voilà que d'un seul coup, les poings fermés du prince se desserrèrent...

pour prendre cet enfant dans ses bras.

A partir de cette nuit, le grand prince put enfin donner la main, peindre, ouvrir la porte et les volets...

Alors il se mit à pleurer de joie et il murmura :

"C'est vrai c'est toi le nouveau prince, c'est toi qui m'as rendu heureux !"

 

D'après "Le prince aux poings fermés", un conte de Jean Debruynne

  tuto dessin noel facile, diy enfant noel, tuto dessin pere noel 

Et voilà une déco très sympa à faire avec des enfants, et que j'ai trouvé sur le net, un petit clic sur la photo pour acceder à la blogueuse qui en a eu l'idée !!!

 

ce simple dessin peut être un bon point de départ pour faire de jolies cartes de noel avec l'empreinte de votre petit bout ... en plus c'est très rigolo je trouve et ça amusera vos petits !!!!

Je vous souhaite un très bon lundi et à demain !!

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 00:12

Bonjour à tous et à toutes,

 

Voilà un conte qui parle de roses, je sais que vous êtes nombreuses à aimer ces fleurs, et comme ce n''est plus vraiment de saison, je vous offre ces quelques roses prises l'été dernier, pas aussi belles que dans l'histoire, elles avaient eu un peu trop d'eau !!

      rose

 

D'ailleurs certaines sont  tachées et le feuillage est malade ...

 

La vraie rose

 

Il était une fois deux familles :

la famille Roseblanche et la famille Roserouge.

Ces deux familles se disputaient depuis des années et des années pour un petit bout de jardin.

Dans ce jardin poussait un rosier très rare qui donnait des roses d'une incomparable beauté.

Paul le petit dernier de la famille Roserouge, ne comprenait rien à ces disputes sans fin.

Mais il aimait beaucoup les fleurs, toutes les fleurs.

Un jour , on fit appel à un grand sage pour qu'il décide à qui reviendrait le rosier très rare.

Le grand sage demanda qu'un enfant de chaque famille se rende au palais pour résoudre une énigme.

La famille Roseblanche envoya François, le fils ainé, qui avait beaucoup étudié,

La famille Roserouge décida d'envoyer Paul, qui était très malin.

Lorsqu'ils arrivèrent au palais, le grand sage les conduisit dans une pièce où se trouvaient des roses en soie qui ressemblaient exactement à de vraies roses.

Le grand sage dit :

"Voici mon énigme : une de ces roses, une seule, est une vraie, laquelle est-ce ?"

François eut beau chercher, il ne sut que répondre et il quitta tristement la pièce.

Paul regarda attentivement les roses, elles se ressemblaient vraiment toutes.

Soudain, il dit au sage :

"Peut-on ouvrir la fenêtre ?"

Le grand sage ordonna qu'on ouvrit la fenêtre.

Un instant plus tard, Paul dit sans hésiter :

"Voici la vraie rose !"

Il ne pouvait pas se tromper.

Un papillon, entré par la fenêtre, venait de se poser sur la seule vraie rose.

 

Une histoire adaptée du conte "La vraie fleur", extrait de Le cercle des menteurs, de Jean-Claude Carrière

       papillon-sur-une-rose-copie-1.jpg

 

et si vous aussi vous voulez réaliser ce petit papillon, il suffit de 10 mailles sur 10 rgs en jersey, vous froncez au milieu avec la laine noire , un petit noeud qui forme les antennes.

barbie-fleur-d-ete

ce modèle m'avait servi pour décorer une robe de barbie pour "le défi fleur"  de pipiou ICI

 

princesse fleur et papillon

 

 

 

 

mais aussi sur celle-ci ------------------------->

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  plaid de l'amitié 

             et aussi pour décorer ce carré de plaid 

Vous voyez un simple petit papillon peut servir à beaucoup de choses ...

Sinon je vais vous parler un peu de mon après-midi d'hier au téléthon,

telethon-2012-residence-M--1-.jpg

                 - ma petite table avec mes articles à vendre ....-

 

pour mes ventes je n'ai vendu que 7 pièces, je dois avouer que j'espérais vendre un peu plus, mais en fait il n'y avait pas beaucoup de visiteurs ...pour l'essentiel ce sont des employés de la résidence qui m'ont acheté des articles,

mais bon c'est mieux que rien !!!

vous y voyez des hérissons gracieusement offerts par ma voisine Lorna , j'en ai quand meme vendu 2, si vous en voulez il m'en reste !!!!
vous y voyez peut-etre aussi 2 ou 3  bricoles que je vous présenterai plus tard sur mon blog...

 telethon-2012-residence-M--2-.jpg

une animation, des danseurs sur de la musique texane, photo prise de dos volontairement pour ne pas avoir à cacher tous les visages ...
telethon-2012-residence-M--3-.jpg
et là c'est sur de la musique yougoslave....je le retenterai peut-etre l'an prochain en y allant plus tot, un après-midi c'est court ... et ils auraient sans doute besoin de pub !!!

 

heureusement que je peux compter sur vous pour m'acheter quelques articles !!!

Je vous souhaite une très bonne journée et à demain !!

Partager cet article
Repost0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 00:29

Bonjour à tous et à toutes,

 

Voilà donc la suite promise de l'histoire des rois mages, mais ce n'est pas la fin !!!

  crèche barbie (1)

           un clic sur la photo pour avoir les explications pour faire ces rois mages

 

 

Les Mages ne voient plus l'étoile

 

Les trois mages ont pris la route à la recherche d'un enfant roi.

Et ils se sont retrouvés en chemin. Ensemble, pendant des jours et des jours, ils ont marché, sans trouver l'enfant.

Et puis voilà qu'un soir, ils en ont eu assez.

Cela faisait si lontemps qu'ils avaient quitté leur palais pour dormir dans de petites auberges, pas très confortables.

Celà faisait si longtemps qu'ils marchaient sans rien trouver.

Au moment où le jour tombait, Gaspard, qui marchait alors derrière, pensa :

"Quand nous sommes partis, nous marchions jour et nuit, car nous pouvions bien voir l'étoile.

Mais peu à peu, nous avons eu plus de mal à la voir.

A partir de quand exactement ?

Est-ce à partir du jour où nous nous sommes disputés pour choisir l'auberge où nous irions dormir ?

Est-ce à partir du jour où, parce que j'étais découragé, je me suis assis au bord du chemin  et je leur ai demandé de continuer sans moi ?

Est-ce à partir du jour où nous avons pensé qu'il serait plus facile de chercher la route chacun de notre côté ? "

Après s'être dit tout cela, Gaspard s'arrêta, tout comme Melchior et Balthazar.

Et ils ne virent plus du tout l'étoile.

Ils décidèrent alors de dresser leur tente pour la nuit.

Ils étaient tristes et ils avaient envie de rentrer chez eux.

Chacun se mit à pleurer en silence dans son coin.

Puis Balthazar alla au puit. Il puisa de l'eau dans le seau, puis il le posa au sol.

Et dans le seau où buvait une mule, il vit soudain l'étoile qui se reflétait en tremblant.

Elle était là, bien là !

Demain,  ils pourraient repartir...

 

Rendez-vous le 15 décembre pour lire la suite de cette histoire ...

Cette jolie étoile de noël à faire avec vos enfants !!!

  Etoile de NOEL fabriquer une étoile de Noël en papier étoile à 5 branches découpage pliage 

J'espère qu'il y aura une bonne étoile pour moi aujourd'hui pour mes ventes au téléthon .... 

Je vous souhaite une très bonne journée et à demain... si vous le voulez bien !!

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 01:04

Bonjour à tous et à toutes,

 

Voici un autre conte à raconter à vos enfants pour patienter jusqu'à Noël...

  bougie noel

Le meilleur fils

 

Il était une fois un vieil homme qui vivait seul avec ses trois fils.

Avant de mourir, le vieil homme appela ses fils.

Il leur dit :  "Je ne peux pas diviser en trois ce que je possède. Cela laisserait trop peu pour chacun de vous.

J'ai décidé de donner tout ce que j'ai à celui qui se montrera le plus intelligent.

J'ai posé sur la table une pièce de monnaie pour chacun de vous. Prenez-là.

Celui qui, avec cette pièce de monnaie, achètera de quoi remplir la maison aura tout ce que je possède."

Aussitot, les trois fils prirent leur pièce et ils partirent chacun dans une direction.

L'ainée se rendit dans une ferme et il acheta de la paille.

Il rentra chez son père, mais avec sa paille, il ne parvint à remplir la maison qu'à moitié.

Le deuxième fils se rendit au marché et il acheta des sacs de plumes.

Il rentra chez son père, mais avec ses plumes, il ne parvint à remplir la maison qu'à moitié.

Le plus jeune fils se rendit à la ville et il n'acheta qu'un seul petit objet, un objet minuscule qui tenait dans sa main.

C'était une bougie.

Il rentra chez son père, il attendit la nuit et il alluma la bougie.

Soudain, la maison fut remplie de lumière.

Le lendemain, le père donna à son plus jeune fils tout ce qu'il possédait et il lui demanda de prendre soin de ses frères après sa mort.

 

Une histoire adaptée du conte "Le meilleur fils", extrait de Le cercle des menteurs, de Jean-Claude Carrière

 

Vous pourrez vous aussi réaliser cette bougie en faisant un petit clic sur la photo en haut ou en bas ...

oubien encore
       

vous y trouverez plein de liens pour en fabriquer soi meme


   





Je vous souhaite une très bonne journée et à demain pour la suite de l'histoire des Rois Mages... 

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 00:38

Bonjour à tous et à toutes,

 

Voilà comme je vous l'annonçait hier notre histoire de pelote de laine, très jolie comme vous pourrez le constater !!!

 

mais vous pourrez aussi faire un Saint Nicolas en cliquant sur la photo ci-dessous, puisque aujourd'hui c'est le jour .... 

  http://img638.imageshack.us/img638/1602/205noeletsaintnico.png 

La pelote de laine

 

Il était une fois une vieille paysanne qui n'avait que deux moutons, qu'elle gardait dans sa maison car elle ne possédait pas de jardin.

Elle se rendit un jour à la cour du roi.

Ce jour-là, le roi donnait une grande fête.

Dans son salon, il accueillait les seigneurs du royaume.

Chaque seigneur offrait au roi ce qu'il possédait de plus beau :

Une coupe d'argent, une épée en or, des bijoux ou des pierres précieuses.

Soudain, alors que le roi recevait son dernier cadeau, il vit apparaitre la paysanne.

Doucement, elle sortit de son manteau un paquet soigneusement enveloppé.

Tous les riches seigneurs se bousculèrent pour savoir quel cadeau une si pauvre femme pouvait bien offrir au roi.

Tout à coup, ils éclatèrent tous de rire.

La vieille paysanne venait de déposer au pied du roi une pelote de laine blanche qu'elle avait recueillie sur ses deux moutons. 

Tout l'hiver, elle avait filé cette laine.

Sans un mot, le roi s'inclina dignement pour remercier la vieille paysanne.

Celle-ci repartit aussitot chez elle.

Mais alors qu'elle apercevait au loin sa maison, elle vit des soldats en train d'enfoncer des piquets tout autour de sa maison et, accrochée à ces piquets sa pelote de laine blanche.

Attristée, la vieille paysanne pensa :

"Le roi a dû penser que je voulais me moquer de lui avec mon cadeau, et les gardes viennent me metre en prison..."

Mais un garde s'approcha d'elle et il lui dit :

"Madame par ordre du roi, toute la terre qui est entourée par votre fil de laine vous appartient à partir d'aujourd'hui.

Le roi vous remercie ainsi de votre cadeau."

Désormais, la vieille paysanne eut un beau jardin à cultiver, et ses deux moutons eurent de la bonne herbe à brouter.

 

Histoire adaptée d'un conte du Béarn "L'écheveau de laine"

  mouton--crèche de noel

Je vous souhaite une très belle journée, et à demain pour un nouveau conte ...

et en attendant les paroles de la chanson "La légende de Saint Nicolas"

 

 
 Ils étaient trois petits enfants
Qui s'en allaient glaner aux champs
Tant sont allés, tant sont venus
Que vers le soir se sont perdus.
S'en sont allés chez le boucher :
Boucher, voudrais-tu nous loger ?
Entrez, entrez, petits enfants,
Y'a de la place assurément.
Ils n'étaient pas sitot entrés
Que le boucher les a tués,
Les a coupés en p'tits morceaux
Mis au saloir comme pourceaux.
Saint Nicolas au bout d'sept ans
Vint à passer dedans ce champ,
Alla frapper chez le boucher :
Boucher, voudrais-tu me loger ?
Entrez, entrez, Saint Nicolas,
Y'a de la place, il n'en manque pas.
Il n'était pas sitôt entré qu'il a demandé à souper.
Voulez-vous un morceau de jambon ?
Je n'en veux pas il n'est pas bon.
Voulez-vous un morceau de veau ?
Je n'en veux pas il n'est pas beau.
Du p'tit salé, je veux avoir
Qu'il y a sept ans qu'est dans l'saloir.
Quand le boucher entendit ça,
Hors de la porte il s'enfuya.
Boucher, boucher ne t'enfuies pas,
Repends toi, Dieu te pardonnera.
Saint Nicolas alla s'asseoir
Dessus le bord de son saloir.
Petits enfants qui dormez là,
Je suis le grand Saint Nicolas.
Et le Saint étendit trois doigts,
Les petits se levèrent tous trois.
Le premier dit : "J'ai bien dormi."
Le second dit : "Et moi aussi."
Et le troisième répondit
"Je me croyais au Paradis."               

Partager cet article
Repost0
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 00:03

Bonjour à tous et à toutes,

 

J'espère que vous allez bien, et que ces contes vous plaisent toujours ... car nous en sommes qu'au 5 !!

 

 

poisson d'avril - verso

Le poisson magicien

 

Il était une fois un orphelin qui s'appelait Siên Lo.

Il travaillait chez un maitre très riche, un homme injuste et méchant.

La femme de son maitre était jeune et belle et Siên Lo l'aimait en secret.

Un jour, Siên Lo rentra du marché avec un beau poisson que son maitre lui avait demandé d'acheter.

Mais Siên Lo eut pitié de l'animal et il alla le remettre à la mer.

Le soir, son maitre fu tellement en colère qu'il chassa Siên Lo de sa maison.

Sur la route, Siên Lo pleura beaucoup, mais lorsqu'il arriva près de la rivière, une jeune fille apparut devant lui et dit :

"Je suis le poisson à qui tu as sauvé la vie, et je vais te récompenser."

La jeune fille lui tendit une écaille de poisson.

"Jette-la sur le sol ! " ordonna-t-elle.

Siên Lo obéit. Et aussitot, ils se retrouvèrent dans la cour d'un palais somptueux,.

"Invite ton maitre à partager ton repas, lui dit la jeune fille. Et à chacune de ses questions, réponds-lui toujours :

"Oui"

Le maitre vint donc chez Siên Lo, et il demanda :

"Est-ce réellement ta maison ?"

"oui" répondit Siên Lo.

A cet instant, la jeune fille de la rivière entra.

Le maitre , charmé, se tourna vers Siên Lo :

"est-ce ta femme ?"

"oui", répondit Siên Lo.

Comme Siên Lo disait toujours "oui", le maitre lui proposa :

"Et si nous échangions nos femmes et nos maisons ? "

"oui" répondit encore Siên Lo.

A peine avait-il dit oui qu'il se retrouva comme par magie près de la femme de son maitre.

Il vécut avec elle, très heureux jusqu'à la fin de ses jours.

Quant à son méchant maitre, son bonheur fut de courte durée.

Son palais se transforma en un clin d'oeil...

en une écaille de poisson,

et sa femme redevint...

Le beau poisson du marché

 

Histoire adaptée du conte "Le poisson magique" texte original de Frantisek Honzak, Petra müllerova,

 

Marie Zakova, adaption française de Marie-José Lamorlette, collection "Légendes et contes" Editions Gründ

poisson d'avril - recto

vous voulez réaliser ce poisson un petit clic sur la photo du haut

vous voulez l'acheter, un petit clic sur celle du bas.

 

Je vous souhaite une très bonne journée et rendez-vous demain pour une histoire de pelote de laine !!

 

 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 00:37

Bonjour à tous et à toutes,

 

Aujourd'hui un joli conte pour apprendre le partage ...

 

Le Noël de Léo

 

Grand-mère est venue pour les vacances, elle aide Léo à préparer le grand jour de Noël.

Ensemble, ils ont fabriqué des guirlandes, préparé la liste des cadeaux et décoré le sapin avec les boules multicolores...

Ce matin, Léo a ouvert la dernière fenêtre de son calendrier aux bonbons.

- C'est aujourd'hui, Noël, c'est aujourd'hui ?

- Non, pas encore, demain matin, lui répond sa grand-mère. Le père Noël doit traverser tous les pays depuis le pôle Nord, et c'est loin.

- Mais comment il fait pour avoir assez de jouets pour tous les enfants du monde ?

- C'est une bonne question , mon Léo. Parfois, il a des problèmes : à la fin de sa tournée, quand le père Noël arrive à la dernière maison, il n'a plus rien dans sa hotte, plus un jouets, plus un cadeau pour le dernier enfant ...

- Mais c''est pas juste ! répond Léo, il est méchant, le père Noël.

- Non , il n'est pas méchant. Mais l'enfant n'a peut-être pas pu faire sa lettre ou bien elle s'est perdue.

Parfois, un autre enfant a demandé tant et tant de cadeaux qu'il n'y en a plus pour le dernier.

- C'est pas juste, chuchote Léo.

 

Léo a une idée . Il se précipite dans sa chambre et renverse sa caisse de jouets. Oh, ce lapin il ne s'en souvenait plus, ça fera plaisir à un petit. Et ces gros cubes en mousse, il les connaît par coeur, il n'y joue plus depuis longtemps ...

Et cette voiture, elle est très belle  mais il en a deux.

Quand Léo revient au salon, il a les bras chargés de jouets. Ils les dépose près de ses chaussons, au bas du sapin, et dit à sa grand-mère :

- Tu vois , si le père Noël est en panne, il prendra mes vieux jouets pour les donner au dernier enfant.

Et ce sera plus juste ...

Et n'oubliez pas vous pouvez faire ces petits coussin en cliquant dessus !!!
    petit coussin 8
J'espère que cette petite histoire vous aura plus, je vous souhaite une très bonne journée et à demain !!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de tricotdamandine.over-blog.com
  • : Crochet divers,Tricot pour Barbie,Ken,lecture et sécurité...bricolage...pleins de petites choses faciles à réaliser !!!"
  • Contact

Mes boutiques en ligne

  .

TRADUCTEUR

Archives

vous etes mon  1   eme visiteur

merci d'etre venu me voir

 

Mon autre blog

https://www.over-blog.com/community/de-bouts-de-fils-aux-brins-de-laine